Suomalaiset kirjatnuoliKaunokirjallisuus. Kirjallisuustiede. KielitiedenuoliKirjallisuustiedenuoliSuomen ja suomalais-ugrilaisten kielten kirjallisuuden historia ja tutkimusnuoli

Le naturalisme finlandais - Une conception entropique du quotidien


kirjakuva
Hinta Hinta: 23,68 €
Kirjailija(t) Rossi, Riikka
ISBN 9789517468916
Kustantaja Suomalaisen Kirjallisuuden Seura
Kieli ran
Sivumäärä 254
Julkaisuvuosi 2007
Koodi F5421
Nettikaupassa Saatavuus varmistettava
Linnankadulla Saatavuus varmistettava
Länsikeskuksessa Saatavuus varmistettava
Hämeenkadulla Saatavuus varmistettava

Le naturalisme finlandais. Une conception entropique du quotidien käsittelee suomalaisen ja ranskalaisen naturalismin suhteita 1880-luvun ja 1890-luvun suomalaisessa kirjallisuudessa, kuten Juhani Ahon, Minna Canthin, Teuvo Pakkalan ja K. A. Tavaststjernan teoksissa. Tutkimuksen metodina on lajiteoria. Le naturalisme finlandais tutkii naturalismin kirjallisuuskäsitystä ”entropisena arkena”. Naturalistinen teos hahmottuu yhtäältä entropiseksi systeemiksi, kuvaukseksi hajonneista energioista ja hukatuista ihmiselämistä, tasapainottelusta optimismin ja pessimismin, elämän ja kuoleman välillä. Toisaalta entropia kohtaa arjen, ihmiselämän ”sellaisena kuin se on”. Poikkeusyksilön sijaan naturalistinen teos kuvaa tavallisen ihmisen arkea mikrohistoriallisesta perspektiivistä, keskittyen pieniin, yhteiskunnallisesti vähäpätöisiin ihmisiin ja heidän jokapäiväisen elämän ongelmiinsa. Naturalismin keskuksena on banalisoinnin ja hajoamisen runousoppi, joka koettelee uskoa onnen, tyytyväisyyden ja hyvä arjen mahdollisuuksiin. 1800-luvun lopulla naturalismin kriittiset kuvaukset suomalaisesta yhteiskunnasta järkyttivät kansallisia arvoja ja kriitikkoja, jotka odottivat kirjallisuudelta nuoren kansakunnan idealisointia. Naturalismin epämukavan totuuden tähtäimessä on kuitenkin muutos kohti parempaa maailmaa. Entropinen arki toimii tiedostamisen strategiana, joka heittää lukijalle haasteen yhteisvastuusta, arjen ongelmista, jotka voivat koskea myös häntä. Le naturalisme a été un mouvement littéraire international, qui, après s’être développé en France dans les années 1870, s’est vite diffusé partout en Europe, et s’est imposé même dans les petits pays nordiques comme la Finlande, dont la langue et la culture écrites, à cette époque-là, avaient récemment vu le jour et étaient encore à la recherche de leur propre identité. D’ailleurs, rien d’étonnant à cette diffusion internationale tellement vaste et puissante compte tenu que ce courant est né pour analyser un phénomène global et mondialement commun, celui de la condition humaine devant la modernité, qui, nourrie des découvertes scientifiques, avait bouleversé les éléments intimes de la vie quotidienne : la religion, le mariage et la sexualité, pour ne mentionner que quelques thèmes de l’époque. La littérature naturaliste, destinée à reproduire « la vie telle qu’elle est » est arrivée au bon moment pour examiner cette rupture du quotidien, aux conséquences sérieuses sur la vie journalière de chaque individu. Le naturalisme finlandais. Une conception entropique du quotidien s’engage à définir le rôle joué par le naturalisme dans la littérature finlandaise des années 1880 et 1890 et plus particulièrement dans les œuvres de Juhani Aho, Minna Canth, Teuvo Pakkala et K. A. Tavaststjerna. Cette étude élabore l’idée d’un naturalisme comme « conception entropique du quotidien » au moyen d’outils d’analyse propres à la théorie des genres et à l’intertextualité. La notion d’« entropie » traduit un système de désintégration et de dissipation, de mouvement des énergies entre équilibre et déséquilibre, entre optimisme et pessimisme, entre vie et mort. Le quotidien, en revanche, fait appel à l’esthétique naturaliste qui vise à « rendre la vie telle qu’elle est », à peindre une « tranche de vie » mircohistorique des êtres médiocres en proie au jour le jour aux misères de la vie, d’hommes ordinaires ou minables aussi bien au plan social qu’au plan de la fiction littéraire. Au coeur de la littérature naturaliste réside essentiellement une poétique de la grisaille du quotidien qui met à mal l’intrigue et le protagoniste du récit : l’exposé d’un quotidien banal, triste et négatif, d’une lutte pour la survie laisse peu de place au bonheur ou au contentement. Dans la Finlande du XIXe siècle, cette image sombre de la société finlandaise a profondément bouleversé les valeurs nationales; les critiques littéraires, dans l’attente de l’idéalisation de la jeune nation, ont été choqués par ce naturalisme entropique. En réalité, la vérité crue et nue est un haut lieu stratégique de la fiction naturaliste d’où surgit un regard critique, voire féroce, sur la société moderne. Le quotidien entropique est destiné à ébranler la conscience du lecteur et à lui lancer le défi d’un monde meilleur, un appel à la responsabilité commune. Le naturalisme finlandais. Une conception entropique du quotidien s’engage à définir le rôle joué par le naturalisme français dans la littérature finlandaise des années 1880 et 1890 et plus particulièrement dans les œuvres de Juhani Aho, Minna Canth, Teuvo Pakkala et K.A. Tavaststjerna. Cette étude élabore l’idée d’un naturalisme comme « conception entropique du quotidien » au moyen d’outils d’analyse propres à la théorie des genres et à l’intertextualité. La notion d’« entropie » traduit un système de désintégration et de dissipation, de mouvement des énergies entre équilibre et déséquilibre, entre optimisme et pessimisme, entre vie et mort. Le quotidien, en revanche, fait appel à l’esthétique naturaliste qui vise à « rendre la vie telle qu’elle est », à peindre une « tranche de vie » mircohistorique des êtres médiocres en proie au jour le jour aux misères de la vie, d’hommes ordinaires ou minables aussi bien au plan social qu’au plan de la fiction littéraire. Au coeur de la littérature naturaliste réside essentiellement une poétique de la grisaille du quotidien qui met à mal l’intrigue et le protagoniste du récit : l’exposé d’un quotidien banal, triste et négatif, d’une lutte pour la survie laisse peu de place au bonheur ou au contentement. Dans la Finlande du XIXe siècle, cette image sombre de la société finlandaise a profondément bouleversé les valeurs nationales; les critiques littéraires, dans l’attente de l’idéalisation de la jeune nation, ont été choqués par ce naturalisme entropique. En réalité, la vérité crue et nue est un haut lieu stratégique de la fiction naturaliste d’où surgit un regard critique, voire féroce, sur la société moderne. Le quotidien entropique est destiné à ébranler la conscience du lecteur et à lui lancer le défi d’un monde meilleur, un appel à la responsabilité commune.

Ostoskori


Ostoskorisi on tyhjä

Ajaston Kalenterikuvasto
Värien selitykset:
Myymälän hyllyssä.
  Hankintatuote, saatavuus saattaa olla epävarma.
 
 
  Painos loppu, myös kustantajan varastosta tai tuote ei ole tilattavissa kauttamme.
 
 

Kirjatiedustelut:
info@kansallinenkirjakauppa.fi
puh. 02-2831020

Toimistotarvikkeisiin:
info@kansallinenkirjakauppa.fi
puh. 02-2831030

Ajankohtaista

Facebook
0.15
Turun Kansallinen Kirjakauppa